Des Prix Acheter Pas Cher Confortable Keds X Kate Spade Nouveaux Plots De Perles Triple À Impériale Yorkbridal Acheter Prix Pas Cher Bas NfkZAxx

SKU87421789
Des Prix Acheter Pas Cher Confortable Keds X Kate Spade Nouveaux Plots De Perles Triple À Impériale Yorkbridal Acheter Prix Pas Cher Bas NfkZAxx
Keds

! Commandes ouvertes jusqu'au Lundi 16 Juillet 12H40 !

Menu

Tapenade de tomates

Il faut toujours avoir chez soi des tomates séchées: on les utilise dans les pâtes, en salade ou à l’ apéritif . Mixez-les éventuellement avec du persil, une gousse d'ail et un peu d'huile d'olive pour en faire une délicieuse tapenade rapide. Un régal sur des tranches de ciabatta ou de pain grillé et légèrement frotté à l'ail !

Devenez membre d’Envie de Plus et profitez d’offres exclusives !

Devenez membre

Apéritif à la pâte feuilletée

Vous aimez servir à vos invités des bouchées chaudes? Vous pouvez concocter de délicieux petits fours avec de la pâte feuilletée ou de la pâte filo prête à l'emploi. Découpez du saumon fumé en fines lamelles et mélangez avec beaucoup de fromage frais (aux herbes). Constituez des petits paquets de ce mélange avec la pâte. Badigeonnez la pâte de jaune d'œuf éventuellement rallongé au lait, puis faites cuire dans un four préchauffé jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

Rapide et sain

Vous en voulez encore? Que diriez-vous d'un gazpacho bien sain? Ou d'une délicieuse bruschetta? D'un croque au jambon de parme, à la mozzarella et au pesto? C'est tout aussi rapidement préparé. Pour un houmous maison, il suffit de faire mijoter quelques gousses d'ail dans de l'huile d'olive, d'ajouter une boîte de pois chiches et des graines de sésame, puis de réduire le tout en purée. Un apéritif maison , c’est nettement meilleur pour le palais et la santé qu'un paquet de chips ou des cacahouètes! Et vous quelles sont vos recettes pour un apéro improvisé ?

apéritif maison Et vous quelles sont vos recettes pour un apéro improvisé ?

04 avril 2017

8

1

Vous avez signalé un abus. Merci de votre aide.

Valider votre commentaire

X

Je ne suis pas membre ? Je m'inscris

Déjà membre? Pompe Sofft Brumeuse femmes Best-seller En Ligne pdAFWHIJw

Merci d'avoir créé un compte sur Envie de Plus

Veuillez introduire votre adresse e-mail afin de réinitialiser votre mot de passe.

Veuillez consulter votre boîte de messagerie. Vous recevrez sous peu un e-mail avec un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe.

Thank you, your password has been reset successfully.

Successful code activation

An error has occur. Please try again

Merci !

Assurez-vous de compléter votre profil pour bénéficier d'une expérience complète sur EnvieDePlus.

Complétez votre profil

Reglisse121

Merci bien , pour ces petites recettes . Très bonne idée .

Annick Hovine, au Rwanda Publié le - Mis à jour le

Share to WhatsApp Share to Facebook Share to Twitter Share to Imprimer Share to Email Share to Plus d'options...

Les briques passent de main en main au rythme de "Olé Olé Oh…" scandé par les élèves de l’Institut Emile Gryzon. Des mélopées africaines prennent ensuite le relais. Les fondations de la maison d’Odette commencent à prendre tournure : deux rangées sont déjà posées… "Il faut 1 500 briques pour construire une maison. Nous voulons qu’elle soit terminée pour la fin du mois" , indique Cyprien, chef de projet à l’Aprojumap, l’association partenaire d’Entraide et fraternité au Rwanda.

Plus de 60 personnes s’activent sur le chantier, dont les 15 "Gryzon" et leurs 5 professeurs. Accroupi sous une chaleur de plomb, Alban, un grand gaillard tout en muscles, ne s’accorde pas la moindre pause. Il fabrique les briques, qui devront sécher au soleil avant de s’intégrer à la construction. "Il faut d’abord mouiller le moule, puis mettre la terre avec de l’herbe et tasser" . Avant de démouler les rectangles qui pèsent entre quinze et vingt kilos. Le soleil est implacable. De grosses gouttes perlent au front de l’élève. "Ca ne me dérange pas" , poursuit Alban sans interrompre la cadence. "Vous avez vu les gens ici ? Ils ont un sourire magique" .

AdChoices
广告
Marc Jacobs Aurora Sandale Plate Manchester Livraison Gratuite Prix Le Plus Bas lzguV9SDU

Amira, 19 ans, approuve. "Ils sont trop bien, les gens ici. Ils sont gentils. Si on leur donne une bouteille d’eau vide, ils sont contents. Ils ne demandent rien, c’est ça qui me choque" . Un temps. "Ils sont plus heureux que nous, je crois" .

Songeuse, Odette observe l’évolution des travaux. "Elle ne peut pas trouver de mots pour exprimer sa joie" , traduit Cyprien. Cette femme de 37 ans élève seule ses trois enfants. "Son mari est parti avec une autre femme" , poursuit le chef de projet. Pour gagner sa vie, elle travaille aux champs, dans la riziculture. "Elle loue ses bras pour d’autres" . Mais jusqu’ici, elle n’avait pas de maison à elle; elle logeait à gauche ou à droite chez des connaissances. La dame a été mise sur la liste des bénéficiaires de ce projet de l’Aprojumap, qui vise les personnes particulièrement vulnérables.

"Chez nous, c’est chacun pour soi…"

Une petite danse s’improvise sur le terrain. Tout le monde - sauf Alban ! - lâche pelles, briques, truelles et seaux pour un quart d’heure de fête endiablée. "On a marché plus d’une heure pour venir jusqu’ici", explique une femme. Elle-même bénéficiaire du projet, elle a entraîné 40 personnes de son village pour donner un coup de main à Odette. "C’est la force de notre projet" , commente Eugène. responsable de l’Aprojumap. "Les gens restent solidaires" .

Être individualiste, c'est être pour la liberté, dites-vous. Donc, celle de porter le voile islamique, par exemple. Or vous êtes contre. Pourquoi ?

Un certain type de voile est l'étoile jaune des femmes. Elles renoncent à leur liberté en se soumettant à une injonction patriarcale. La femme se retrouve ainsi assignée à une essence qui fait d'elle une éternelle mineure. Qu'elle le porte « volontairement » n'y change rien. Beaucoup abdiquent d'eux-mêmes leur liberté pour se sentir appartenir à une communauté. Staliniens et nazis ont eux aussi préféré la « servitude volontaire ». Dans une lettre de juillet 1845 à Thoreau, le chantre du non-conformisme qu'était Emerson appelait à une « déclaration d'indépendance individuelle », applicable à tous : le meilleur chemin pour devenir des adultes et penser par nous-mêmes, même si ce n'est pas toujours facile.

Mais comment vivre en société si chacun fait ce qui lui plaît ?

D'abord toute liberté se conçoit avec des limites. Et l'individualisme n'est pas l'isolement. Ses penseurs, même Palante ou Stirner, ont voulu instituer un nouveau type de lien avec les autres : coopérer, partager ce que l'on a librement choisi, sans aliéner sa singularité. L'individualisme peut ainsi mener à la coopération volontaire, comme l'ont soutenu des anarchistes français et américains. « L'associationisme » prôné notamment par Proudhon en est une des interprétations possibles. En fait, ce fameux individualisme consumériste tant vilipendé est un oxymore. La société de consommation exige le collectif, elle a besoin des communautés. Ou plus exactement de pseudo-communautés ou tribus , créées de toutes pièces par le marketing pour mieux segmenter le marché. Nous vivons sans réfléchir dans une confusion lexicale généralisée, rien moins qu'innocente. C'est l'un des maux majeurs de ce nouveau siècle.

Alain Laurent, "L'Autre Individualisme. Une anthologie". Les belles lettres, 515 pages, 35 euros.

136 partages

Agrandir le texte

Réduire le texte

Imprimer

Commenter

Ajouter aux favoris

Envoyer par email

Reportages, analyses, enquêtes, débats. Accédez à l’intégralité des contenus du Point >>
Vikings: Jeu en Ligne Gratuit
Annuler
Tkoala.fr
Annuler
Zone-Numerique.com
Annuler
Forge Of Empires - Jeu en Ligne Gratuit
Annuler
Throne: Jeu en Ligne Gratuit
Annuler
par Taboola par Taboola
BuzzCatchers
Annuler
par Taboola par Taboola
Travel Catchers
Annuler
Trip Nature
Annuler
par Taboola par Taboola
A DÉCOUVRIR SUR LE POINT
Annuler
Annuler
Annuler
Annuler
Annuler
Annuler
Ce service est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous
Par jllelaron

C'est la doctrine des socialistes !'

Ils nous en on fait la démonstration pendant ces quatre années.

Signaler un contenu abusif
Par Erbabarona20

La famille

Est le rempart des accidents de la vie. Moins on y est individualiste, plus on y est heureux.

Signaler un contenu abusif
Par Erbabarona20

Les individualiste ne tiennent pas longtemps la route

Que ce soit une entreprise, un pays, une famille, une association, un groupe ne tient que par la solidarité collective, avec chacun qui donne à la mesure de ses moyens, et non pas de façon égalitariste. Et chacun reçoit à la mesure de son travail et de ses possibilités. Celui qui travaille peu reçois peu celui qui travaille beaucoup reçois beaucoup. C'est normal, c'est la loi de la vie. Celui qui a eu plus de chance que les autres, donne à ceux qui ont non eu moins, cela se fait assez naturellement, pas tout le monde mais tout de même.

Signaler un contenu abusif
Par ducadimonte

? ?

Vous êtes certains, pour la photo des rassemblements nazis ?

Signaler un contenu abusif
Par azimut62

Liberaux catholiques contre l'individualisme ?

Étrange affirmation, il me semble au contraire que ce sont les libéraux catholiques, Fillion ?, qui ont toujours êtes le rempart contre le communisme, l'homme libre mais solidaire et non le groupe, son chef et sa discipline (bonapartistes) contre les bons à rien. UDI n'est pas RPR d'antant

Signaler un contenu abusif
Par naivecandide

Merci

Merci pour cet article qui fait souffler un vent frais neuf. Je vais le relire. Pour moi il évoque une maxime qui me parle "tenir debout tout seul", ou faire au mieux en essayant de repousser ses limites. PS : le Point donne à lire ces jours des articles qui s'éloignent un peu du "dogme". Est-ce l'effet élections américaines ?

Signaler un contenu abusif
Par NooB

Individuation (puis intégration)

Plutôt qu'individualisme qui est souvent connoté égoïsme, individuation me semble approprié pour parler de cette vertu développée dans l'article. Coopérer, partager ce que l'on a librement choisi, sans aliéner sa singularité, voilà la plus saine des philosophies de vie

Signaler un contenu abusif
Par janou002

Vive l'individualisme d'Alain Laurent !

" Mais comment vivre en société si chacun fait ce qui lui plaît ? D'abord toute liberté se conçoit avec des limites. Et l'individualisme n'est pas l'isolement. Ses penseurs, même Palante ou Stirner, ont voulu instituer un nouveau type de lien avec les autres : coopérer, partager ce que l'on a librement choisi, sans aliéner sa singularité. L'individualisme peut ainsi mener à la coopération volontaire" c'est exactement ce que je pense. D'abord, Liberté est le premier terme de notre devise nationale, il est donc le plus important... Mais liberté bien comprise, c'est à dire qui ne nuit pas à celle des autres ! Mon idéal est donc l'individualisme (chacun pour soit et Dieu pour tous... Aide toi et le ciel t'aidera !) ce qui n'exclut pas ce que j'appelle des "solidarités d'adhésion", c'est à dire que je choisis qui je veux aider ou pas selon que je pense que telle personne mérite ou pas d'être aidée. Cela implique un engagement personnel, tout le contraire du socialisme qui consiste à faire payer à d'autres ses idées "humanistes"... Je n'aurai par exemple rien à dire si des socialistes recevaient chez eux et à leurs frais les "réfugiés" qu'ils nous imposent ! Hélas, il n'en est rien ! St Vincent de Paul qui n’était pas un pharisien, était convaincu que « les vertus méditées et non pratiquées sont plus nuisibles qu’utiles » C’est pourquoi la charité pour le prochain tiendra un rôle essentiel dans sa vie spirituelle et il posera donc des actes très concrets. C’est ainsi qu’il consacrera sa vie aux miséreux et créera les confréries de la Charité qui viendront en aide aux enfants trouvés, aux mendiants et aux vieillards. Tout le contraire du socialisme qui professe des idées généreuses mais laisse aux autres le soin de les mettre en œuvre avec leur argent tandis que les socialos, donneurs de leçons recherchent toutes les prébendes possibles pour s’enrichir en douce… quitte à spolier, au passage, plus modestes qu’eux : les "sans dents"... donc vive l'individualisme!

Signaler un contenu abusif
Par guy bernard

Les comportement tribaux existent

"La société de consommation exige le collectif, elle a besoin des communautés. Ou plus exactement de pseudo-communautés ou tribus, créées de toutes pièces par le marketing pour mieux segmenter le marché. " la philosophie a un objet large mais des compétences limitées, ces carences sont écartées dédaigneusement en arguant que : "c'est de la vente ! " or, les comportement tribaux existent et, pour rester simple, on peut facilement les repérer sur l’échelle des besoins de Maslow où le besoin de considération (modele européen) est remplacé par un besoin d'admiration (modele dit asiatique) et la recherche d'un statut dans un groupe en substitution d'un épanouissement personnel. aller vers le leader pour le convaincre permet effectivement une pénétration rapide des produits si on est un vendeur, mais les tribus n'ont pas été crées pour vendre... PS : êtes-vous certain que la photo corresponde à l'article ?

Signaler un contenu abusif
Par coconuts

Pas d'amalgame ! !

Individualisme ne signifie pas égotisme. L'"existentialisme" comme exemple d'individualisme me paraît douteux : A moins qu'individualisme signifie adhesion sectaire typique d'un Sartre stalinien ! Quand à l'EGLISE catholique, je lui dois : Mon individualité responsable. Mon respect du" prochain" Mon indifférence au bien ou des pratiques d'autrui, ce qui me différencie des envieux sociétalistes. Mon refus des sectes laïques, politiques ou religieuses... EN un mot ma communophobie. Je fus très surpris lorsqu'un jeune interlocuteur confessa avoir besoin des interdiction légale pour ne pas se mettre en danger ainsi qu'autrui. Conformiste version Brassens, les lois ne me sont pas une contrainte nécessaire pour limiter mes pulsions... C'est dire combien les Lois sélectives depuis mai 2012 me sont pesantes... La DDH n'autorise de Loi que pour l'intérêt de tous les citoyens et pas pour le bénéfice de certains ! Mais nos égalitaristes ont il lu la Déclaration fondatrice ?

Signaler un contenu abusif
Ce service est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous
Ajouter un pseudo

Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

À la une

Abonnement 100% numérique

Le journal en avant-première dès 6h. Un accès illimité à tous les contenus payants.

Cosse Orteil Carhartt6 Moc Vraiment La Vente En Ligne Expédition Bas Pas Cher Sites De Dédouanement La Sortie Meilleure Gros À Vendre En Gros Prix 2bCZL
Connexion
Mes services
Connexion
Mes services
France
d'illustration AFP MARTIN BUREAU
Par charentelibre.fr et AFP , publié le .

La France s'est retrouvée mardi en contravention avec une obligation inscrite dans la loi depuis bientôt 140 ans, l'emprisonnement en cellule individuelle, avec au contraire des prisons toujours surpeuplées où des centaines de détenus dorment sur le sol.

AdChoices
广告
inRead invented by Teads

Le principe de "l'encellulement individuel" figure dans la loi depuis 1875, sans jamais être appliqué. Réaffirmé en 2000 dans la loi sur la présomption d'innocence, il a fait l'objet de plusieurs moratoires, dont le dernier expirait ce mardi.

Reconnaissant l'objectif impossible à atteindre, Christiane Taubira avait déposé un amendement au projet de budget du ministère de la Justice pour prolonger une nouvelle fois le délai, jusqu'en 2018.

Mais le président de la commission des Lois de l'Assemblée, Jean-Jacques Urvoas (PS), a refusé ce nouveau sursis. La chancellerie a donc retiré son amendement et Manuel Valls chargé le député socialiste Dominique Raimbourg de plancher sur la question dans un rapport à remettre fin novembre.

Techniquement, depuis mardi, des détenus pourraient donc saisir les tribunaux administratifs de cette violation de leurs droits, relève l'avocat Etienne Noël, soulignant que "les candidats ne manquent pas".

La nouvelle Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, ancienne présidente du Syndicat de la magistrature (SM, gauche), s'est de son côté prononcée mardi dans Le Parisien pour un "numerus clausus" en prison.

Cela reviendrait "à différer les incarcérations quand le seuil est atteint" et "à libérer certains détenus en fin de peine, à condition de leur proposer un accompagnement", a-t-elle expliqué, tout en proposant d'interdire pour commencer "la pratique des matelas au sol". Equation impossible Interrogée sur France Info, la ministre de la Justice a souligné s'être "déjà exprimée contre" le numerus clausus. "L'idée elle-même, dans la mesure où on n'arrive pas à l'installer de façon claire dans la société, j'y suis tout à fait opposée. Mais c'est une idée qui a le mérite de poser le débat sur l'incarcération."

Equation impossible
En-Contact Magazine

Depuis 2000, En-Contact informe régulièrement plus de 25 000 lecteurs du monde francophone sur les problématiques, les «best practices», les acteurs, les outils en matière de : Relation Client Multi-canal (les centres de contacts / le CRM / « l’expérience client »).

Contactez-nous

9, rue de la Pompe - 75116 - Paris contact@malpaso.org 01.75.77.24.00

Contactez la rédaction

redaction@malpaso.org

Rechercher
Thématiques

Actualités (865) Billets d'humeur (41) Business Opportunités (24) Enquêtes Benchmarks (2) Reportages (36) Sofft Modesto Sandale Découpé Au Laser Emplacements De Magasin De Sortie n38gH
(16)

En-Contact Magazine © 2018